Comprendre les bijoux des Indiens d’Amérique


Warning: Illegal string offset 'box_process' in /home/days/public_html/wp-content/plugins/seo-smart-links-business/seo-smart-links-business.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'box_custom_keywords' in /home/days/public_html/wp-content/plugins/seo-smart-links-business/seo-smart-links-business.php on line 288

Par Sharen Custer, experte chez 62days

Parmi les arts des Américains natifs, la joaillerie reste sans aucun doute le plus populaire au sein des collectionneurs avérés. Chaque tribu produisait ses propres créations mais ce sont les célèbres ornements argent et turquoise réalisé relativement récemment par les Indiens du Sud-ouest Navajo, Zuni et Hopi qui sont l’objet de toutes les convoitises.

On doit la popularité de la joaillerie des Indiens d’Amérique du Sud-ouest à un homme en particulier, quelqu’un d’assez inattendu. Frederick H Harvey était le principal pourvoyeur de denrées alimentaires pour Atchison, Topeka, et la compagnie de chemin de fer de Santa Fe au cours de la seconde moitié du XIXe siècle. Immigré Britannique sans le sou, Harvey devient en 1870 fournisseur de repas pour les passagers de la ligne de chemin de fer transcontinentale qui vient d’être construite. Il ne fournit pas la nourriture dans les trains mêmes, mais dans les restaurants des gares, où il installe des comptoirs pour vendre des souvenirs tels joaillerie des populations locales ainsi que des paniers, couvertures et autres produits locaux. Il encourageait activement les Indiens habitants les alentours à développer leur artisanat et les autorisait même à monter à bord des trains pour vendre leurs produits pendant le transit.

L’utilisation de l’argent basée sur des techniques espagnoles fut encouragée par Harvey, mais chaque tribu a développé son propre style. Les Navajo favorisaient l’argent aux pierres précieuses et leur joaillerie constituait essentiellement en des pièces imposantes et au design simple. Leurs moulages en argent se distinguent notamment par leur épaisseur et leur poids mais aussi par leurs finitions approximatives.

La tribu Pueblo Zuni se concentrait sur les pierres semi-précieuses et produisait des pièces très originales. Les membres de la tribu Hopi ont commencé par emprunter les techniques des Navajo et des Zuni, mais au début des années 30, ils ont développé leur propre style plutôt inhabituel – grâce notamment à un système de superposition de couches d’argent poli sur des couches d’argent oxydé afin de créer un effet tridimensionnel. Le bijou de ce type le plus ancien daterait de la seconde moitié du XIXe siècle. On le connait sou le nom de « vieux gage » car les Indiens se tournaient souvent vers les prêteurs sur gages blancs pour recevoir des liquidités en échange de ces fameux bijoux. Ils sont très difficiles à se procurer de nos jours.

La qualité de l’artisanat et du design, ainsi que leur ancienneté et leur valeur intrinsèque sont les facteurs principaux qui vont déterminer la valeur de ces bijoux sur le marché. Les plus belles pièces sont celles que les Indiens fabriquaient pour leur usage personnel, ou pour en faire le commerce au sein de leur propre tribu. En règle générale, les effets personnels et les bijoux dont le commerce était fait au sein de la tribu-même étaient de la meilleure qualité possible.

Bien que tous types de pierres précieuses fussent utilisés, la turquoise fut la plus largement prisée. Les turquoises de meilleure qualité sont dures, d’un bleu pur et clair, et ne s’ébrèchent pas lorsque l’on frotte son ongle dessus. Ces derniers temps, on trouve des turquoises de moins bonne qualité, tendres et friables, recouvertes d’un enduit qui les renforce et rend leur couleur éclatante. Ce sont des turquoises stabilisées. Lorsque l’on examine ces dernières à l’aide d’une loupe, on observe une surface lisse, chaque fissure étant rebouchée. Elles sont généralement plus chères que les pierres non retouchées de même qualité. Toutefois, elles sont nettement moins recherchées que les turquoises laissées au naturel.

Si vous cherchez à vendre ou à acheter ce genre de bijoux anciens, ou bien si vous cherchez tout simplement à réaliser une estimation de bijoux, alors il vous faudra explorer le marché de façon rigoureuse afin de déterminer l’option qui s’adaptera le mieux à vos besoins. Mais étant donné les difficultés rencontrées pour trouver les meilleurs modèles, il est préférable si vous en avez l’occasion de demander l’avis d’un expert.

Bonne chance!

Sharen

 

Estimez votre article
Simple, gratuit & rapide
Catégorie d'article
Sélectionnez...
Or
Bijoux
Argent
Montres
Stylos
Art
Antiquités
Instruments de musique
Tableaux
Autres
Bijoux diamant serti
Manteau de fourrure
Titre de l'article
Description
Votre e-mail
Mot de passe souhaité
Redonnez votre mot de passe
No. de tél.
Estimation rapide
Cliquez ici
Nous nous efforçons de vous faire une offre en 20 minutes.

Avis d’un expert de 62days

Notre équipe d'experts est à votre disposition afin de valoriser vos articles et de vous founir des conseils avisés. Cet article a été choisi pour mieux vous guider.

En savoir plus
Nos partenaires:
© 2012 62days Inc. Tous droits réservés.